Enough is enough! :S

Ayant grandi dans un quartier assez populaire, je n’ai pas pu rater dans ma vie les harcelements des garçons dans la rue: des sifflements, aux mots gratuits balancés dans la rue, à des masturbations à tous les moments de la journée, à des regards pervers, à une-main-sur-la-jambe dans un bus…jusqu’à même des tappettes sur le derrière, bref. Au début ça me choquait, mais après, j’en riais (pour ne pas en pleurer!), je trouvais toutes ces personnes pathétiques, et je dé-dramatisais.

À part le drame de Myriam Achkar qui a fait couler beaucoup d’encre, récemment on n’entend encore plus que des histoires de ce genre!! C’est vrai que les gens au Liban rajoutent un peu de “poivre et de sel” à leurs récits, …mais quand on entend que de telles choses ont eu lieu avec des proches (vols, harcelements, viols,..) ça se concrétise plus, et ça nous touche beaucoup plus…jusqu’au point de penser que ce par quoi on est passé n’est rien par rapport à ce que d’autres ont dû subir. (comme quoi le borgne dans son pays est roi!). El hamdella! 

Du coup, je finis par vivre le même genre de psychoses que celle de 2005  et des attentats…et donc je fais plus attention, et je prends beaucoup moins de risques: il faut que je sois raisonnable et que je rentre avant minuit, il faut repartir les risques et ne pas tout mettre dans mon sac à main, il faut que je crains chaque moto qui passe à côté de moi, il faut que je verouille ma voiture, ..bref, il faut que je crains constamment les gens! :S Et ça je deteste!! :S

Et quand j’en parle à des copines/connaissances de cette angoisse que la société nous impose, elles me racontent aussi à leur tour tout leur historique d’harcèlements…et là, je comprends que ce n’est pas du tout une question de région, c’est que maintenant même certaines régions “safe”, ne le sont plus du tout, mais ce que je comprend le plus, c’est que LE PAYS VA MAL DE TOUS LES POINTS DE VUE: économiquement, affectueusement, sexuellement, “éducationnelement”, intellectuellement, et surtout moralement…

Bonjour les valeurs de nos grand-parents, et leur droiture; quand ils me racontent des récits de leur époque, je sens qu’on ne parle pas du même peuple.

Mais, j’ai envie de dire: ENOUGH IS ENOUGH!

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

%d bloggers like this: